Nouveau !

tuile_telephones_1.jpg

Breakpoint#2 : la guerre des jeux streamés

J’avoue, je n’avais pas trop regardé le service de jeux Apple Arcade. Mais l’événement de la Pomme de rentrée m’a incité à regarder à un peu mieux. Depuis plusieurs mois, une frénésie gagne plusieurs géants de la tech, tels que Google et Microsoft. Leur terrain est le jeu streamé. C’est à dire : on choisit un jeu, la plateforme streame le jeu proprement dit. On ne télécharge rien. On parlait aussi de Cloud gaming. L’enjeu est important pour les fournisseurs et les éditeurs de jeu. Il s’agit d’élargir le nombre de gamers mais aussi d’ouvrir un nouveau marché. Toujours plus de dématérialisation des supports physiques.  

Google proposera dans quelques semaines : Google Stadia. Il faudra utiliser Chrome pour accéder au service. Des jeux complets comme Doom Eternal ou NBA 2K seront proposés. L’abonnement annoncé est de 9,99 $. Microsoft propose Project xCloud et se veut ambition sur les titres et la qualité graphique proposée. Des jeux phares du catalogue Xbox seront disponibles tels que Halo 5, Gears of War 4 ou Hellblade. Nous sommes à 60 fps. Les besoins en bande passante sont donc importants. Mais Microsoft pourrait être plus économique en réseau que Google, à vérifier. Ce service sera disponible sur TV, PC, smartphones et tablettes. Les devices Android et iOS seront ciblés… Le service Microsoft devrait être disponible cet automne, pour un prix qui reste à connaître. 

Sony propose déjà ce type de service avec PlayStation Now. Il est possible de télécharger ou de streamer le jeu. Le streaming fonctionne sur PS4 et PC. Le catalogue est importante : +500 jeux disponibles. L’abonnement coûte 14,99 € / mois. Nivida propose aussi son propre service de jeux streamés avec GeForce Now. Mais contrairement aux autres services, GeForce Now se dédie plus aux desktops et laptops qu’aux terminaux mobiles même si on peut utiliser Nvidia Shield (TV / tablettes). Une des forces de ce service est le large catalogue : Steam, Uplay, Blizzard, Battle.net. Le service est en bêta depuis 1 an.

Le dernier arrivant est donc Apple Arcade. Mais contrairement à ces concurrents, Arcade ne propose pas de streaming sur les jeux, uniquement du téléchargement. Il se limite, pour le moment ?, aux devices iOS, Mac et Apple TV. L’abonnement est l’un des points forts de l’offre : 4,99 € dès le 19 septembre et dans 150 pays ! Le catalogue sera assez limité : une centaine de jeux, et pas les derniers hits consoles. Il n’y aura ni pubs, ni achats intégrés. A voir comment le service évoluera et si le streaming sera proposé.

Clairement, Apple Arcade est moins attrayant pour le gamer que les autres services mais le public visé n’est pas identique. Difficile de dire si c’est un avantage ou un inconvénient. L’un des intérêts pour Apple est de pouvoir faire évoluer son service sans être totalement en concurrence frontal avec les services Sony, Google et Microsoft. Ces derniers visent clairement le joueur, les consommateurs de jeux PC / consoles. 

Catégorie actualité: 
Image actualité AMP: